Le 29 décembre 1890, près de 300 Sioux sont massacrés par le 7ème de cavalerie à Wounded Knee, dans le Dakota du Sud. Dans son nouveau livre intitulé « Ce qui est arrivé à Wounded Knee » (Flammarion, 2021), l'archéologue Laurent Olivier nous fait revivre, heure par heure, cet événement tragique qui marque officiellement la fin des guerres indiennes.

Par Emmanuel Razavi

Le 15 décembre 1890, le grand chef sioux Sitting Bull, vainqueur de la bataille de Little Bighorn (1876), trouve la mort à Standing Rock (Dakota du Nord), lors d’une rixe entre ses partisans et des agents de la police indienne venus l’arrêter.

Quelques jours plus tard, le 29 décembre, le 7ème régiment de cavalerie massacre près de 300 Sioux Miniconjus à Wounded Knee, parmi lesquels des femmes et des enfants.

Les deux évènements ont la même origine : l’armée a reçu pour ordre d’interdire des rassemblements liés à un mouvement religieux appelé « la danse des esprits », perçu comme dangereux et vecteur de rébellion par les autorités américaines. Si Sitting Bull est soupçonné d’en être - à tort - l’un des instigateurs, les 300 Miniconjus assassinés, à la tête desquels se trouve le chef Big Foot (1826-1890), sont simplement considérés comme des rebelles.

Une partie des survivants de ce terrible carnage aura beau tenter de se cacher au fond d’un ravin des alentours, ils seront pour la plupart exécutés par les soldats lancés à leur poursuite.

Archéologue, Laurent Olivier revient à travers ce livre sur cet épisode qui marque la fin des guerres indiennes aux États-Unis. À partir d’archives et de témoignages d’époque, il nous fait partager une enquête minutieuse et chronologique des évènements, n’épargnant ni l’armée américaine, ni les Sioux qui sont peut-être à l’origine du premier coup de feu.

Au fil des pages, il nous plonge en fait au cœur d’une tragédie historique : celle de la civilisation sioux qui, après avoir régné sur un véritable empire durant des siècles, connaît un déclin brutal suite à l’arrivée massive des colons blancs.

Un livre exceptionnel pour tous ceux qui s’intéressent à la conquête de l’Ouest.

11/01/2022 - Toute reproduction interdite


"Ce qui est arrivé à Wounded Knee" par Laurent Olivier
© Flammarion
De Emmanuel Razavi