Culture | 9 septembre 2020

« Un amour de Kessel » : Une passion dans la France libre

De Emmanuel Razavi
min

 

Il n’est pas aisé de parler de Joseph Kessel avec originalité, tant le grand reporter écrivain a inspiré nombre d’ouvrages sur sa vie et son œuvre. Si ses aventures au bout du monde, ses excès en tous genres et son engagement durant les deux guerres mondiales ont été largement racontés, sa relation passionnelle avec la chanteuse et comédienne Germaine Sablon n’avait jamais été traitée en profondeur. Voilà qui est fait avec « Un amour de Kessel » (Seuil, 2020), dans lequel Dominique Missika nous livre un formidable récit. 

                                                                               Par Emmanuel Razavi

Ne s’arrêtant pas à l’image du Kessel qui aime la grande aventure, les voyages au bout du monde, les vapeurs d’alcool et la bagarre, ou encore de l’écrivain-monument qui fréquente les fumeries d’opium et les cabarets pour y puiser l’inspiration, Dominique Missika a choisi de nous raconter l’histoire d’amour extraordinaire qui a uni durant dix ans le grand reporter à la chanteuse et comédienne Germaine Sablon.

Sœur du crooner Jean Sablon, Germaine est une immense vedette de music-hall lorsqu’elle rencontre « Jeff » à l’occasion d’une de ses représentations dans un cabaret de Pigalle en 1935. Le coup de foudre est immédiat. Ces ceux-là s’aiment intensément, font la fête jusqu’à l’aube, s’enivrant et se nourrissant de leurs succès respectifs.

Leur histoire prend forme dans un monde qui s’apprête à basculer dans l’horreur de la seconde guerre mondiale. Elle est aussi celle de deux êtres passionnés et engagés que leur amour de la France contribue à unir. Ainsi, lorsque la guerre survient, pas question de fuir. Encore moins de rester passif. Kessel le journaliste a depuis longtemps alerté sur ce qui se passe en Allemagne. Il sait ce qui attend les juifs de France.

La France occupée, il prend naturellement le chemin de la résistance aux côtés de Germaine. Qui a entraîné l’autre ? Peu importe. Les deux ont l’aventure, la France et la liberté chevillées au corps.

Leur réseau identifié par les Allemands, Kessel étant recherché, ils font le choix de rejoindre Londres et les combattants de la France Libre. Là-bas, ils écriront avec Maurice Druon le chant des partisans sur une musique d’Ana Marly, qui deviendra l'hymne de la Résistance française…

Un livre hommage à une femme farouchement éprise de liberté, Germaine Sablon, qui fut l’interprète de nombreux succès populaires. Une réussite.

 

10/09/2020 - Toute reproduction interdite


Un amour de Kessel / Dominique Missika
Seuil
De Emmanuel Razavi

À découvrir

ABONNEMENT

Offre promotionnelle

À partir de 4€/mois Profitez de l’offre de lancement.

Je m’abonne
Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter fild

Recevez l'essentiel de l'info issue du terrain directement dans votre boîte mail.

Je m'inscris
Faites un don

Soutenez fild, média de terrain, libre et indépendant.

Nos reporters prennent des risques pour vous informer. Pour nous permettre de travailler en toute indépendance,

Faire un don