À Gochas, au sud-est de la Namibie, l'espérance de vie ne dépasse pas 52 ans, notamment pour cause de Sida et d'alcoolisme. Dans ce village de la tribu Nama, à l'orée du désert du Kalahari, la plupart des enfants sont ainsi abandonnés ou orphelins, livrés à leur sort dans un environnement de violence qui accentue davantage leur isolement. 

                                     Reportage de Niccolo Bruna et Mateo Francis

 

Francis Mateo/Niccolo Bruna/Fild
De Niccolo Bruna