Culture | 16 décembre 2019

« Les Amazones » de Jim Fergus : La fin de la civilisation Cheyenne racontée par des femmes

De Emmanuel Razavi
min

Avec ‘’Les Amazones’’ (éditions du Cherche Midi, 2019) Jim Fergus signe le dernier opus de sa trilogie sur les Cheyennes. Un livre poignant et très documenté, dans la veine des grandes épopées sur l’ouest américain.

Dans le premier volet qui se déroule en 1875, un chef cheyenne propose au président Grant d'échanger mille chevaux contre mille femmes blanches, afin de les marier à ses guerriers. Ces dernières, recrutées dans des pénitenciers et les asiles des Etats-Unis, vont s’imprégner du mode de vie des indiens et raconter leur histoire, à travers des journaux intimes.

Dans le deuxième opus qui se déroule en 1876 au moment de la célèbre bataille de Little Big Horn, des survivantes, totalement intégrées au mode de vie amérindien, prennent les armes contre les Blancs.

Dans « Les Amazones », Jim Fergus clôture enfin leur histoire, qui précède la fin tragique de la culture des indiens des plaines. Un roman émouvant et palpitant, qui tient du plaidoyer pour la civilisation amérindienne, racontant avec brillo la prise de contrôle, violente, des territoires Cheyennes, Sioux et Arapahos par les colons et l’armée.

On recommande !

17/12/2019 - Toute reproduction interdite


Jim Fergus
Stephen Collector
De Emmanuel Razavi

À découvrir

ABONNEMENT

80 journalistes
indépendants
sur le terrain,
pour vous !

Découvrez nos offres à partir de

1€/mois

Je m’abonne

sans engagement

Newsletter FILD
Soutenez-nous

Parce que la presse indépendante est un pilier de la démocratie!

Abonnement 80 reporters engagés sur le terrain

Découvrez nos offres à partir de

1€/mois

Je m’abonne

sans engagement