Société | 4 juin 2018

Leadership, management, gestion de crise, pourquoi appliquer les méthodes militaires au monde civil ?

De Meriadec Raffray
min

L’actualité pousse les entreprises à se mettre à jour en matière de gestion de crise. Sur ce marché fourre-tout en plein essor, l’organisme Saint-Cyr formation continue (Scyfco) a bâti une offre originale et quasi unique, explique Cyril Barth, son directeur général.

Quelle est la légitimité de Scyfco dans le secteur civil ?

Nous sommes une émanation de la grande école du commandement de l’armée de Terre, l’Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr, dont la mission est de former les futurs officiers aux techniques de commandement, en vue d’emmener des soldats à la guerre, l’état paroxystique de la crise. Nous appliquons la pédagogie militaire pour (re)inculquer à nos clients les fondamentaux du management, tant il est vrai que la gestion de crise n’est que du management classique appliqué à des situations extraordinaires ; dans ce cas, il faut enchaîner particulièrement vite et bien les différentes étapes clés du processus de management : analyser, décider, communiquer, coordonner, évaluer…

Quid de vos équipes et de vos méthodes ?

Tous nos formateurs sont des anciens militaires et praticiens des opérations. La plupart ont servi au sein d’unités d’élite et se sont reconvertis dans le monde de l’entreprise, ce qui leur confère la double culture. Tous sont des pédagogues : nous nous en assurons lors du recrutement. Ils ont l’expérience et le recul nécessaire pour transmettre avec exigence et bienveillance. Pour élever le niveau de confiance de nos clients en eux-mêmes, nous nous appuyons sur des scenarii élaborés sur mesure et des mises en condition réelle, grâce à nos installations de Saint-Cyr Coëtquidan et de Chambéry. Mais nous sommes aussi capables de nous transporter chez eux.

A quel type de problème vos clients souhaitent-ils que vous les formiez ?

La majorité nous exprime leur désarroi face à des collaborateurs démotivés, qui ont perdu la notion du collectif. Nos clients nous confient leur incompréhension face des techniques classiques de management qui se révèlent inefficaces pour donner du sens et relancer la machine. A travers leurs témoignages, nous mesurons les ravages causés par la digitalisation à marche forcée des outils de travail. L’ultra connectivité a rétréci le temps et a développé les réflexes individualistes. Nous payons aussi l’effet de la concurrence exacerbée qui oblige les managers à adapter en permanence leur stratégie au risque de la rendre illisible.

Quels types d’organismes se tournent vers vous ?

A plus de 60%, ce sont des grands groupes dont les équipes sont nomades. Les 40% restant se répartissent entre les grandes écoles de management, pour lesquelles nous intervenons auprès des jeunes actifs qui suivent leurs MBA, et le monde des PME, TPE, associations et institutions publiques. A leur intention, nous organisons des formations interentreprises. Nous venons d’inaugurer un département dédié aux élus territoriaux, en particulier ces maires appelés à gérer des crises locales.

Quelles sont vos perspectives de développement ?

Nous sommes quasiment les seuls en France à offrir une formation uniquement centrée sur le leadership et la gestion de crise, et 85% de nos clients nous sont fidèles. Notre activité s’accroît de 35% par an depuis 5 ans. Aujourd’hui, nous regardons au loin. Nous sommes présents au Maroc et au Liban. Nous misons sur le marché francophone africain où la marque « Saint-Cyr » a une forte notoriété. Nous avons mis un pied dans la zone de l’océan Indien. Nous sommes présents à La Réunion et demain à Maurice ; cette île ambitionne de devenir un hub de formation pour toute l’Afrique de l’Est.

05/06/2018 - Toute reproduction interdite.


Le logo de Saint-Gobain est visible sur le toit de l'immeuble du siège social de la société, situé dans le quartier des affaires de La Défense à Courbevoie, près de Paris, le 14 mai 2018.
De Meriadec Raffray

À découvrir

ABONNEMENT

Offre promotionnelle

À partir de 4€/mois Profitez de l’offre de lancement.

Je m’abonne
Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter fild

Recevez l'essentiel de l'info issue du terrain directement dans votre boîte mail.

Je m'inscris
Faites un don

Soutenez fild, média de terrain, libre et indépendant.

Nos reporters prennent des risques pour vous informer. Pour nous permettre de travailler en toute indépendance,

Faire un don