John Tanner (éditions Glénat, 2019) est une magnifique bande dessinée de Christian Perrissin et Boro Pavlovic, qui raconte l’incroyable destin d’un Blanc enlevé par les Amérindiens à la fin du XVIIIème siècle.

Fils d’un pasteur, John Tanner, connu également sous le nom Ojibwe, Shaw-shaw-wa-ne-ba-se, est né en 1780 dans le Midwest américain. Capturé par des Indiens Ojibwés alors que sa famille venait de s’installer sur les rives de la rivière Ohio dans l’actuel état du Kentucky, il passa trente ans de sa vie avec les amérindiens, dont il adopta les coutumes et la langue.

En 1827, il s’installe comme interprète dans un avant poste de l’armée américaine. Il y rencontre Edwin James, un médecin explorateur, auquel il raconte son histoire, laquelle sera publiée en 1830 et connaîtra le succès en Europe.

Les deux auteurs se sont librement inspirés de cette histoire, avec un talent et une précision étonnante. Les descriptions des modes de vie de l’époque, comme les dessins, sont formidables de véracité. A lire

31/10/2019 - Toute reproduction interdite


John Tanner (éditions Glénat, 2019)
DR
De Emmanuel Razavi