Société | 14 janvier 2021

Israël : Un ex-général affirme l’existence d’une confédération extraterrestre

De Fild Fildmedia
3 min

Une interview sur l’existence des extraterrestres serait passée totalement inaperçue si le nom de l’interviewé avait été autre que celui du Professeur Haim Eshed, ancien général Israélien et scientifique reconnu. Et cette interview a fait lever pas mal de sourcils en Israël !

                                           Par Bruno J. Melki (à Jérusalem)

Haim Eshed est arrivé de Turquie en Israël en 1940, alors qu’il avait un an. Après une enfance passée à Tel Aviv, il a commencé ses études au Technion, institut technologique Israélien de réputation mondiale. Pilote de chasse, il est reçu en 1965 dans une unité technologique de pointe après avoir été remarqué par un officier supérieur. Le rêve de tout étudiant surdoué.

Il reçoit la même année son premier prix de sécurité nationale - il recevra cette récompense deux fois de plus dans sa carrière -.

En 1967, il reçoit la distinction du chef d’état-major de l’armée, honneur décerné pour des actes de bravoure au combat ou pour des actions ayant un impact sur la sécurité de l’État. En 1969, il est envoyé aux USA par l’armée afin de poursuivre un doctorat en aéronautique. À son retour, il est nommé à la tête de l’unité de recherche des renseignements de l’armée. Il quitte la vie militaire en 2011 avec un grade de Général d’Armée après avoir été responsable, entre autres, du lancement de plus de 20 satellites qui ont donné à l’État d’Israël un avantage technologique et géopolitique incommensurable dans la région.

Cette petite biographie est importante, car elle permet de mesurer l’impact de la dernière interview donnée par Eshed, publiée sur trois pages du quotidien Israélien Yedihot Aharonot et qui l’a obligé à couper son téléphone pour ne plus répondre à l’avalanche médiatique qui s’est ensuivie. Car depuis 2011, Eshed s’occupe d’une passion qui enflamme les esprits du monde entier : les extraterrestres !

Haim Eshed y relate l’existence d’un corps interstellaire dénommé Oumuamua[1] repéré le 19 octobre 2017 par un télescope à Hawaï, qui l’aurait convaincu de parler ouvertement des documents sur la vie extraterrestre qu’il engrange depuis plusieurs décennies.

Selon lui, Oumuamua, qui pourrait être un OVNI, n’est qu’un des 6 000 témoignages des activités extraterrestres enregistrées sur terre rien que pour l’année 2019. Il livre ainsi une avalanche de données tout au long de son interview.

D’après lui, des phénomènes et des activités non expliquées mais confirmées par une panoplie de professeurs de renommée internationale auraient été enregistrés aux alentours de la ferme de Skinwalker située dans l’Utah (USA). Eshed affirme que cette ferme serait en fait un « aéroport intergalactique » et qu’une « fédération intergalactique » serait en contact avec le gouvernement des USA. Des échanges de technologies qui nous sont encore inconnues auraient aussi été effectués, certains se rapportant à l’annulation de l’apesanteur. À la question de savoir pourquoi presque personne ne parle de cet évènement au sein de la communauté scientifique et de la classe politique internationale, il affirme que ces extraterrestres auraient demandé de ne pas divulguer leur présence sur terre de peur que cette annonce ne crée une hystérie mondiale.

Selon lui, Harry Reid, président de la majorité au Sénat Américain, aurait demandé à son gouvernement de rendre publiques des documents classifiés secret-défense sur la question.

Eshed, conscient de l’impact de ses révélations, avoue que s’il avait divulgué ces informations alors qu’il était encore en activité, il aurait certainement « été interné ». Il juge toutefois qu’à présent, après une brillante carrière, il peut se permettre de parler.

De là à prendre ses révélations au sérieux ...

[1] Oumuamua serait un petit corps interstellaire repéré le 19 octobre 2017 par le télescope Pan-STARRS 1 installé sur l'Observatoire du Haleakalā à Hawaï.

11/01/2021 - Toute reproduction interdite



Pawel86/Pixabay
De Fild Fildmedia

À découvrir

ABONNEMENT

80 journalistes
indépendants
sur le terrain,
pour vous !

Découvrez nos offres à partir de

1€/mois

Je m’abonne

sans engagement

Newsletter FILD
Soutenez-nous

Parce que la presse indépendante est un pilier de la démocratie!

Abonnement 80 reporters engagés sur le terrain

Découvrez nos offres à partir de

1€/mois

Je m’abonne

sans engagement