Economie | 19 juillet 2019

Iran: L’industrie du charbon face aux sanctions internationales

De Azin Haghighi
min

En janvier 2016, après une levée partielle des sanctions internationales, l’Iran a souhaité diversifier ses sources de revenus au-delà du pétrole. Pour cela, le pays a ouvert 29 milliards de dollars de permis miniers à des investisseurs étrangers. L’objectif était de moderniser son industrie minière, une chose qui était encore impossible durant les dix dernières années de sanctions internationales. Mais le 8 mai 2018, Donald Trump a annoncé le retrait des États-Unis du Plan d’action global commun. Une prise de position qui prive les personnes non-américaines de faire du business en Iran, y compris dans le secteur minier.... Le photojournaliste Azin Haghighi a documenté le quotidien des mineurs Iraniens. 

ggn
De Azin Haghighi

À découvrir

ABONNEMENT

Offre promotionnelle

À partir de 4€/mois Profitez de l’offre de lancement.

Je m’abonne
Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter fild

Recevez l'essentiel de l'info issue du terrain directement dans votre boîte mail.

Je m'inscris
Faites un don

Soutenez fild, média de terrain, libre et indépendant.

Nos reporters prennent des risques pour vous informer. Pour nous permettre de travailler en toute indépendance,

Faire un don