Depuis l'été 2019, la crise financière qui frappe le Liban a considérablement affaibli le pays, et la population locale se paupérise rapidement. Pourtant, le Liban n'a pas perdu de son intérêt sur le plan géopolitique. Il reste le théâtre d'influences étrangères et joue un rôle dans les dynamiques régionales. Dans cet entretien vidéo, Matthieu Rey, historien et Directeur des études contemporaines à l'Institut français du Proche-Orient (antenne de Beyrouth), analyse ces évolutions.

Ines Gil/Fild
De Ines Gil