Economie | 16 mai 2019
2019-5-16

France : Cession d'entreprise mode d'emploi !

De Emmanuel Razavi
2 min

En mois de deux ans, l’Institut Français du Développement Economique a connu un développement exceptionnel, intervenant de avec réussite dans la fusion et l’acquisition de moyennes entreprises françaises. Alexandre Merry, son bouillonnant PDG, nous explique ce qu’est une cession d’entreprise réussie ! 

Qu’est ce que l’institut français du développement économique ?

Nous sommes des intermédiaires en cession, acquisition de PME et intervenons également dans le cadre de levées de fonds.

Quel est le rôle d’un intermédiaire en fusion acquisition ? Comment choisir le bon ?

Notre travail débute par une valorisation des sociétés selon le marché, et cette notion de marché et importante. Nous recherchons les acheteurs ou les vendeurs en adéquation avec le profil du dirigeant, et garantissons la fiabilité financière des intervenants. Nous l’accompagnons jusqu’à la vente définitive y compris dans la rédaction des actes, en collaboration avec notre équipe d’avocats spécialisés en droits des affaires mais aussi fiscales et patrimoniales. Un bon intermédiaire est un facilitateur dans tous les sens du terme !

Pourquoi passer par un intermédiaire pour vendre son entreprise ?

Les négociations peuvent être âpres, il est donc conseillé d’avoir quelqu’un qui peut dire les choses même parfois de manière brutale. En effet, il ne faut pas oublier que l’acheteur ou le cédant devront travailler ensemble pendant un certain temps. Il vaut mieux que cela se passe dans les meilleures conditions entre eux et que ce soit l intermédiaire qui prenne les coups.

Quelles sont les étapes nécessaires à une bonne fusion acquisition ?

Une bonne analyse des métiers et beaucoup de psychologie, ce qui fait un peu défaut aux comptables et aux avocats même s’il y a des exceptions.

Qu’est-ce qui a fait le succès actuel de l’IFDE ?

Notre succès tient au fait que nous sommes des chefs d’entreprises. Le pragmatisme et l’empathie sont donc le socle de toutes nos négociations.

Quelle est aujourd’hui votre implantation à l’international ?

Nous privilégions la sauvegarde des savoirs faire en France, mais nous travaillons régulièrement avec la Suisse et l’Italie sur certains secteurs.

06/05/2019 - Toute reproduction interdite


Alexandre Mery
DR
De Emmanuel Razavi