Environnement | 6 mai 2019

France : 1 Déchet par Jour - “Ramasser c’est Sexy !”

De Peggy Porquet
3 min

1 Déchet par Jour est un mouvement citoyen de ramassages spontanés de déchets. Son objectif : conduire chacun de nous à participer à la sauvegarde de la planète, en commençant par son environnement direct. Un exemple à suivre. Explication.

 

Renouer avec le civisme

Depuis 2016, Eddie, Georges-Edouard et leur équipe, tous bénévoles, mènent des actions de sensibilisation auprès de la population marseillaise afin que chaque citoyen participe au nettoyage de l’espace public. Il est vrai que la capitale phocéenne n’a pas eu jusque-là très bonne réputation en matière de propreté, même si “le centre-ville semble être mieux pris en charge depuis le changement de contrat d’exploitation des services de nettoyage” explique Georges-Edouard.

Outre le mistral projetant des détritus sur plusieurs kilomètres, on voit régulièrement des personnes jeter depuis leur voiture ou sur la chaussée des mégots ou des emballages alimentaires, ou encore abandonner de l’électroménager obsolète en pleine rue. Sans oublier les nageurs feignant de ne pas voir une caisse de polystyrène flotter au cours d’une baignade estivale…

Pour Eddie, il reste encore beaucoup à faire : “les gens qui connaissent 1 Déchet par Jour ont commencé à modifier leur comportement, mais nous n'avons vraiment touché que 10-15% de la population. (…) Lorsque je me promène dans le quartier de la Belle de Mai, on m’interpelle : Hey Eddie, Mr Poubelle, comment vas-tu ? C’est cool ton projet ! (…) Mais ce sont en fait des quartiers dégoutants où les gens ne pensent pas à changer leurs habitudes, comptant sur Mr Poubelle pour ramasser derrière eux !”

1 Déchet par Jour vise ainsi à faire renouer le plus grand nombre avec un certain civisme. Tout au long de l’année, des évènements festifs sont organisés et des centaines de personnes participent à des opérations de ramassage de déchets autour de lieux symboliques comme la Bonne Mère ou sur les plages.

Et les résultats sont là ! Le 28 avril dernier, 250 personnes ont écumé la plage des Catalans et ses environs et environ 300 kilos de déchets ont été collectés en quelques heures !

 

Une association 3.0

1 Déchet par Jour sait créer le buzz grâce aux réseaux sociaux. Le ton de ses posts, volontiers impertinents, a su conquérir une large communauté ayant la volonté d’agir individuellement et quotidiennement pour l’environnement.  “Il y a plus de 20 000 photos sur Instagram avec les hashtags #1PieceOfRubbish #1DechetParJour. Ces photos viennent du monde entier et c'est la preuve que ce n'est pas seulement en France qu’il y a ce problème mais dans tous les pays du monde” note Eddie.

Forte de ses 30 000 fans, Georges-Edouard souligne que l’association “n’a pas peur d’utiliser les moyens modernes de communication, réseaux sociaux, influenceurs, de détourner leurs tendances (selfie, défi...) pour porter un message positif pour l'environnement”. Selon lui, l’association est en ce sens “un précurseur”.

1 Déchet par Jour fédère actuellement 18 000 français et étend son influence jusqu’en Belgique, en Angleterre et même au Canada. “Avec nous, ramasser c'est sexy ! Nos publications peuvent atteindre entre 100 et 200 000 personnes par mois sur Facebook !” se réjouit Georges-Edouard.

Nous avons un impact mondial parce que l'acte de ramasser un déchet est si simple (…) Si ma mère, âgée de 75 ans et mon neveu de 5 ans peuvent ramasser des ordures, donnez-moi une très très bonne excuse pour ne pas le faire ! Nous sommes tous capables de travailler pour des rues plus propres, des villes plus propres pour un avenir plus propre !” martèle Eddie .

Sur son site, l’association affiche un chiffre de 279 tonnes de déchets collectés depuis l’année de sa fondation.

 

Une prise de conscience collective

Eddie a entrepris un périple de plus de 8000 kilomètres en stop à travers la France au cours de l’été 2017.  Lors de cette opération baptisée « L’escargot anglais », il s’est rendu compte que “les routes nationales et départementales françaises présentaient une quantité incroyable de déchets, (….) 500 kilos au kilomètre!”

Selon lui, « la plupart des gens ne savent même pas qu'il y a un problème de pollution plastique. 97 % des fumeurs pensent qu'un mégot de cigarette jeté dans une bouche d’égout pollue 5 -10 litres d’eau de mer. Et bien non, c’est 500. »

Le groupe Carrefour a choisi d’accompagner l’initiative de « L’escargot anglais ». D’autres entreprises telles que Heineken ou Pernod Ricard lui ont emboîté le pas, soutenant l’association et lui demandant régulièrement des interventions dans une optique de “ transition quant à leur impact écologique” et le souci de “ faire prendre conscience à leurs employés du rôle qu'ils peuvent avoir au quotidien” constate Georges - Edouard.  Il conclue “Certaines startups ou associations comme Yoyo , Recyclop ou encore K Net Partage apportent leur soutien à 1 Déchet par Jour, notamment en matière de recyclage des déchets ramassés, que ce soit les mégots, les bouteilles en plastique ou les canettes”.  

Un travail collaboratif exemplaire et efficace, qui a finalement un seul but : aider à sauver la planète.

 

07/05/2019 - Toute reproduction interdite


Edmund Platt, co-fondateur de 1 Déchet par Jour
DR
De Peggy Porquet

À découvrir

ABONNEMENT

Offre promotionnelle

À partir de 4€/mois Profitez de l’offre de lancement.

Je m’abonne
Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter fild

Recevez l'essentiel de l'info issue du terrain directement dans votre boîte mail.

Je m'inscris
Faites un don

Soutenez fild, média de terrain, libre et indépendant.

Nos reporters prennent des risques pour vous informer. Pour nous permettre de travailler en toute indépendance,

Faire un don