De récentes découvertes de gisements en Méditerranée tombent à pic : l’Egypte pourrait, dans les 2 à 3 ans, devenir autosuffisante en gaz , avec des réserves estimées à 2.000 milliards de m3, soit l’équivalent de celles de la Norvège. De quoi aider la croissance économique, récemment relancée par un prêt de 10 milliards d’euros du FMI et des réformes. 

ggn
De Philippe Chalague