Les maires écologistes de EELV incarnent le degré ultime de l’idéocratie. Idéologues, sectaires et caricaturaux, ils semblent n’avoir qu’une obsession : rééduquer leurs concitoyens.

                                                                                             Par Emmanuel de Gestas

Le bras de fer est désormais installé. Les écolos contre le pays réel, résumé par cette formule lapidaire du maire Europe Ecologie-Les Verts de Bordeaux Pierre Hurmic : « L’opinion des fachos, je m’assieds dessus ! ».

Il faut dire que depuis les élections municipales de juin dernier qui ont vu la victoire de plusieurs maires écologistes ou apparentés, comme à Strasbourg, Lyon, Marseille, Bordeaux, Poitiers, Grenoble ou Paris, les nouveaux édiles verts n’en ratent pas une.

A commencer par Grégory Doucet, nouveau maire de Lyon qui a la laïcité à géométrie variable. Dans la même semaine il a refusé d’honorer le vœu multiséculaire des Echevins, cérémonie traditionnelle catholique lyonnaise datant de 1643, mais a accepté avec empressement d’aller poser la première pierre de la mosquée El Feth.

De la même façon, Grégory Doucet a refusé le survol de Lyon par la patrouille de France le 14 juillet dernier, arguant de nécessités sanitaires, mais la tradition antimilitariste étant fortement ancrée chez ses militants, il est permis de douter d’une soudaine passion de l’édile pour la santé des lyonnais.

« Une idée à la con par jour ! »

Il y a quelques jours, le même Grégory Doucet s’en est pris cette fois au … Tour de France ! On croyait nos amis verts fous de vélo. On avait manifestement tort. Le maire de Lyon ne s’est pas gêné pour attaquer un évènement « machiste et polluant ».

Pierre Hurmic, maire de Bordeaux, a une autre obsession lui : les sapins de Noel.

Lors de sa conférence de rentrée, il attaque cette tradition populaire avec un argumentaire étonnant : « Nous ne mettrons pas des arbres morts sur la place de la mairie, notamment sur la place Bey-Berland ». Le tout en posant devant des … plantes vertes en pot ! Monsieur le maire de Bordeaux sait-il qu’une bonne partie de la richesse de sa ville est due à la fabrication de tonneaux de bois (mort donc) pour la production de vin ?

Lorsqu’on lui reproche de détruire par idéologie crasse le bonheur des enfants, l’édile de la ville reste droit dans ses bottes et accuse la « fachosphère » de « vouloir faire le buzz ». Il est permis de s’interroger sur ladite fachosphère lorsque dans la même conférence de presse, Pierre Hurmic annonce vouloir créer une « Charte des droits des arbres ». Fin de la blague.

Les positions loufoques et grotesques des nouveaux maires EELV font bondir jusque dans les rangs des écolos eux-mêmes. Isabelle Saporta, essayiste et proche du mouvement, s’est ainsi emportée dans l’émission Les Grandes Gueules sur RMC : « Qu’ils bossent, au lieu de faire chier les Français avec une idée à la con par jour ! On voudrait passer pour des ayatollahs, on ne ferait pas autre chose ! Fermez vos gueules et travaillez ! ».

Marlène Schiappa, habituée à tirer à boulets rouges sur l’opposition, n’a pas été en reste : « En fait, j’ai l’impression que ces gens n’aiment pas la joie. Dès lors qu’il y a un truc un peu festif où les gens peuvent être un peu contents, un tour de France, une compétition sportive, une fête de Noel, ils veulent l’interdire. Je ne comprends pas quel le projet politique derrière le fait de vouloir tout interdire. ».

Au fond, les écologistes ne sont-ils pas en train de dévoiler leur vrai visage ?

Idéologues, sectaires, obsessionnels, caricaturaux, ridicules ; les qualificatifs ne manquent pas pour relever la profonde et pathétique bêtise de ces khmers verts. Obsédés par leur petit agenda idéologico-politique, ils ne voient même pas qu’ils provoquent au mieux les moqueries, au pire le mécontentement de leurs administrés, sous les yeux sidérés du reste du pays qui se demande s’il ne doit pas craindre l’arrivée au pouvoir d’une bande de gauchistes repeints en vert.

Après tout, l’élection d’Emmanuel Macron n’a-t-elle pas démontré que tous les scénarii étaient possibles ?

16/09/2020 - Toute reproduction interdite


Logo D'EELV
DR
De Emmanuel de Gestas