Photojournaliste de renommée internationale, Azin Haghighi est notre correspondant en Iran. Alors que le pays est terriblement touché par le coronavirus, Il témoigne de la façon dont les iraniens font face à la pandémie. Propos recueillis par Peggy Porquet.

Savons-nous combien de personnes sont infectées et combien de victimes il y a en Iran ?
Au moment où j'écris ce texte, 27 000 personnes sont infectées, et 1680 sont mortes*.

Pourquoi les autorités iraniennes ont-elles tardé à réagir à la pandémie de Covid 19?
L'entrée de ce virus en Iran a coïncidé avec les élections parlementaires. Selon Hassan Rouhani, ils ont identifié le virus pour la première fois le 4 février. Les esprits critiques affirment que le gouvernement iranien est coupable d’avoir dissimulé le virus afin de ne pas interférer avec les élections parlementaires.

Quelles sont les mesures prises pour protéger la population ?
Les municipalités ont pulvérisé des produits dans les rues des villes. Mais les masques, les désinfectants et les produits d'hygiène sont de plus en plus chers. Le gouvernement ne parvient plus à contrôler leurs prix. C’est dur pour les gens. Bien que l'Iran n'ait pas imposé de quarantaine, de nombreuses personnes sont confinées chez elles. D'autres sortent, toutefois. Le gouvernement a fermé les centres commerciaux et les marchés. Mais ces mesures ont été prises trop tard. Hier, les trois provinces de l'Azerbaïdjan oriental, de l'Azerbaïdjan occidental et d'Ardabil ont imposé une interdiction d'entrée et de sortie.

Le 16 mars, les lieux saints ont été fermés pour décourager les pèlerins de se déplacer pour célébrer la nouvelle année. Ces mesures ont-elles eu un effet ?
Les extrémistes religieux ont essayé de ralentir la fermeture des lieux de culte mais ils ont fini par être fermés.

Les sanctions américaines ont entraîné le report des importations de denrées alimentaires et de médicaments. Quels sont les besoins immédiats du personnel médical ?
Le personnel médical a besoin de masques et de vêtements spéciaux. La semaine dernière, un directeur d'hôpital m’a dit qu'ils n'avaient pas assez de vêtements pour les infirmières, c'est pourquoi ils ne m'ont pas autorisé à entrer dans le service pour faire des photos.

Comment les Iraniens considèrent-ils le régime ?
Comme vous le savez, la République islamique compte de nombreux partisans, mais aussi des opposants. L'opposition a l'impression que le gouvernement dispose de beaucoup de richesses, et qu'il aurait pu combattre le virus dès son apparition. De nombreux Iraniens étaient déjà devenus méfiants à l'égard du régime après l'accident d'avion ukrainien en janvier dernier. Certains commencent à croire que le gouvernement ne se soucie plus d'eux.

*Au 25 mars, les chiffres officiels font état de 2077 morts en Iran

24/03/2020 - Toute reproduction interdite


Beaucoup de gens ne font pas confiance aux médias locaux qui couvrent l'actualité du virus corona. Une famille iranienne se fait réparer son antenne pour regarder davantage de chaînes de télévision.
Azin Haghighi
De Peggy Porquet