Culture | 31 mars 2021

Barcelone : un concert payant rassemble 5 000 personnes en pleine pandémie !

De Francis Mateo
3 min

5 000 spectateurs ont assisté au concert du groupe de rock espagnol Love of Lesbian à Barcelone le 27 mars dernier. La distance physique n’était pas imposée, mais les participants ont dû se prêter à des tests rapides préalables et à l'obligation de porter des masques FFP2. Il s’agit du premier grand concert payant organisé en Europe depuis le début de la pandémie. Une réussite !

Par Francis Mateo (à Barcelone)

« Nadie por las Calles » (« Personne dans les rues ») : le premier titre du groupe de rock espagnol Love of Lesbian prenait une nouvelle dimension ce samedi 27 mars 2021 sur la scène du palais Sant Jordi de Barcelone. Alors que l'heure du couvre-feu approchait dans la capitale catalane et que les rues alentour étaient quasi-désertes, 5 000 personnes reprenaient en chœur les paroles de cette première chanson dans une salle de concert électrisée. Une foule dansante s’est regroupée sans contrainte de « distanciation », dans un mélange d'émotion et d'excitation, avec cette fébrilité d'un espoir de liberté retrouvée au son de la batterie et des guitares.

Ce rendez-vous de Love of Lesbian est le premier grand concert organisé en Europe depuis le début de la pandémie, il y a plus d'un an. Un événement pilote - avec suivi médical - avait déjà été mené à Barcelone avec 500 spectateurs bénévoles, testés en décembre dernier avant d'assister à un concert « Covid free ». Cette expérience (sans contamination) a servi de modèle au grand concert du palais Sant Jordi, où tous les spectateurs ont cette fois-ci payé leur billet entre 23 et 27 €, masque FFP2 et test antigénique compris pour dépister le virus Sars-CoV-2. Ces tests ont été réalisés durant toute la journée du concert en différents points de Barcelone, et même jusqu'à l'entrée de la salle pour ceux qui n'avaient pas eu le temps de le faire plus tôt. Une dizaine de minutes seulement après le contrôle, le spectateur recevait le résultat sur son téléphone sous forme de QR Code, comme un dernier sésame pour accéder à la salle de spectacle. Six personnes seulement ont été contraintes de se faire rembourser leur billet car quatre d’entre elles ont eu des tests positifs et deux autres étaient cas contacts.

Une soif de culture

En d'autres termes : opération « concert covid free » réussie ! Les promoteurs de ce premier grand rendez-vous européen organisé par la plate-forme Festival for Safe Culture, peuvent donc se féliciter d'avoir été des pionniers. Même si l'initiative était financièrement risquée. Il a fallu en effet trouver des partenaires et sponsors pour couvrir le 200.000 € de frais nécessaires à la mise en place de toutes les mesures de sécurité sanitaire. Les ventes des billets ont permis de récupérer 90.000 €. Les organisateurs sont surtout très fiers d'avoir démontré qu'il est possible d'organiser de grands événements sans risque de contagion du virus Sars-CoV-2. Et l'engouement du public pour le concert de Love of Lesbian - les places s'étaient vendues en quelques heures sur internet - révèle une forte aspiration vers une vie culturelle aussi normale que possible, avec ses grands spectacles, des festivals et d’autres rassemblements. Quitte à rester bien couvert, comme ce fut le cas pour ce premier concert où des systèmes d'aération avaient été mis en place pour faire circuler et renouveler l'air en permanence dans un vaste espace de 4.500 mètres carrés. Une contingence qui serait d'ailleurs superflue pour des manifestations similaires en plein air.

La soif de spectacle était palpable dans la salle du palais Sant Jordi, libérant une joie salutaire. Le chanteur du groupe Santi Balmes, qui n'était pas monté sur scène depuis le mois d'octobre 2019, a ponctué le concert par un appel : « J'espère que cette pandémie servira à ne plus jamais réduire les crédits de santé publique ». La culture recommence enfin à faire entendre sa voix.

29/03/2021 - Toute reproduction interdite


Le groupe "Love of Lesbian" se produit au Palau Sant Jordi lors du premier concert massif depuis le début de la pandémie de coronavirus à Barcelone, le 27 mars 2021.
© Albert Gea/Reuters
De Francis Mateo

À découvrir

ABONNEMENT

Offre promotionnelle

À partir de 4€/mois Profitez de l’offre de lancement.

Je m’abonne
Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter fild

Recevez l'essentiel de l'info issue du terrain directement dans votre boîte mail.

Je m'inscris
Faites un don

Soutenez fild, média de terrain, libre et indépendant.

Nos reporters prennent des risques pour vous informer. Pour nous permettre de travailler en toute indépendance,

Faire un don